Le toilettage d'un chiot par Peggy Helming


Tout d'abord, les griffes de votre chien ont déjà été taillées de 9 à 10 fois, oui, une fois par semaine depuis la naissance jusqu'a ce qu'il entre dans votre demeure. Cette pratique devrait continuer sur une base hebdomadaire et ce pour la vie de votre animal.
De la naissance jusqu'à l'âge de 10 semaines, nous travaillons avec le coupe-ongles pour humains. À partir de 4 mois, le coupe-griffes régulier pour chiens est plus approprié.
Assurez vous que les lames sont bien aiguisées pour que la coupe soit rapide et en toute sécurité. Nous remplaçons les nôtres souvent!.
De plus, avant d'aller chez le vétérinaire pour son dernier examen médical, votre chiot a pris son bain et a été séché et l s'est habitué à être manipulé plusieurs fois par différentes personnes à travers les routines quotidiennes.

Pour continuer cet entrainement, nous recommandons que vous brossiez votre chiot à chaque jour. Ne vous en faites pas, il n'est pas question ici d'un toilettage complet. Une brosse universelle fera l'affaire. Assurez-vous que vous avez en main tous les outils nécessaires avant de débuter.

Bien que nous préférons utiliser une table de toilettage(pour épargner votre dos), vous pouvez vous coucher par terre avec votre chiot et lui parler calmement pendant que vous le caressez et frottez son ventre. Dès que le chiot se calme, commencez gentiment à le brosser avec la brosse universelle.
Ne pressez pas trop fort car les fines dents peuvent égratigner sa peau.

Rappelez-vous d'être tout particulièrement délicat en brossant les poils à l'intérieur des pattes arrières et sur le ventre. Après la brosse universelle, utilisez un peigne en acier inoxydable partout sur le chiot. Le peigne se rendra facilement dans tous les coins et recoins. Au début, ces cessions ne devrait pas durer plus longtemps que quelques minutes et devraient se terminer par des grosses caresses et un biscuit. Augmenter graduellement le temps de brossage. A la fin de chaque session, terminez le brossage tout en continuant de parler et de caresser votre animal. Tout doucement, prenez chaque patte et pressez gentiment chaque coussin de chaque patte.

A la fin de la semaine, demandez à une autre personne de caresser votre animal pendant que vous parlez et taillez les griffes avec prudence. Commencez par couper un tout petit peu à la fois jusqu'a ce que vous voyiez la«demie-lune» apparente dans une griffe en santé. Nous avons toujours à portée de la main du styptique en poudre jute au cas où par mégarde nous taillons la griffe trop courte entaillant par la même occasion le vaisseau sanguin qui passe à l'intérieur de la griffe que l'on appelle «quick».
Si cela vous arrive, ne paniquez surtout pas le chiot sentira votre désarroi et aura peur. Tout simplement , parlez lui doucement pendant que vous trempez sa griffe dans le styptique. Aussitôt que votre chiot se calme, complimentez le. N'oubliez pas les caresses et les biscuits. De petits biscuits... n'oubliez pas qu'un chiot en croissance surveille sans cesse son poids. En utilisant cette méthode, nous avons réalisé que nous avons enseigné plusieurs choses à notre chiot.
D'bord, la commande «couché».
Si vous dites«couché» à votre chiot à chaque fois que vous débutez une session de toilettage, très bientôt, il aura appris la signification du mot «couché». À cause de l'association avec toutes ces caresses et les biscuits, les chiots apprennent très rapidement. Enfin , votre chiot apprend qu'il peut faire confiance pour l,aider à se sentir mieux lorsqu'il a mal. Il ne réalise pas évidemment que c'est vous qui lui avez fait mal mais il sait bien que c'est vous qui le serrez dans vos bras, l'aimez et le réconfortez.